Retour Actualité |

Cap sur le solitaire !

Le Class40 Crédit Mutuel a retrouvé son élément favori la semaine dernière, et son skipper a donc renoué avec son activité favorite : naviguer. Il aura fallu un petit temps d’intervention supplémentaire à l’équipe technique Skipper Crédit Mutuel pour peaufiner quelques travaux supplémentaires sur la quille. Voilà donc le Class40 Crédit Mutuel fin prêt pour la saison sportive 2022. Les premiers entraînements de Ian Lipinski, skipper Crédit Mutuel, ont débuté la semaine dernière. L’objectif est très clair : reprendre ses marques lors des entraînements et retrouver de belles sensations de glisse à bord de Crédit Mutuel. 

Ces entraînements se poursuivront jusqu’au départ de la 1 000 milles des Sables d’Olonne, course qualificative pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, dont le départ sera donné le vendredi 8 avril prochain. Cette course sera la première course en solitaire de Ian depuis le record du tour des îles britanniques. « On a recommencé à naviguer la semaine dernière, avec des navigations axées exclusivement sur le solitaire, énonce Ian. Je retrouve le plaisir de naviguer tout seul. On a fait trois sorties de préparation la semaine dernière, avec Sébastien Picault – le team manager – et Albane Seassau – membre de l’équipe technique – à bord, je travaille toutes les manœuvres en solo et retrouve toutes mes sensations. C’est une grosse source de motivation  pour moi, prêt à attaquer cette nouvelle saison sportive, c’est très stimulant ! ».


Du beau temps et de l’air, il n’y a pas meilleur régime pour un marin pressé de renouer avec ses sensations. Ian a particulièrement apprécié un parcours d’entraînement effectué la semaine dernière, aux côtés d’autres skippers de la Class40,, dans des conditions bien ventées. « Il y a du boulot pour manœuvrer tout seul, apprécie le skipper de Crédit Mutuel. Ça fait du bien de répéter ses gammes. Envoyer un spi, empanner, renvoyer un gennaker, matosser à l’intérieur, veiller à la sécurité alentours, faire la navigation… C’était physique ! » Pour affaler le spi et renvoyer le gennaker, comptez 18 minutes TRC (tous réglages compris). « C’est une bonne petite séance physique, de cardio. Tout ça prend du temps et nécessite de la concentration. Il faut que ça se passe bien, dans des bonnes comme des mauvaises conditions météorologiques, sans oublier que la fatigue et les navigations de nuit ne simplifieront pas les choses en temps de course. 

Le petit plus ? Ian remercie l’équipe technique pour le travail effectué sur le système de barre, optimisée lors du chantier. « J’ai connu des sensations que je n’avais jamais eues !» Bravo à toute l’équipe pour cette préparation et cap sur la saison 2022.

News

Actualité |

Vidéo de l’arrivée

Actualité |

À l’approche !