© Copyright 2019 Crédit Mutuel
Retour Actualité | Oct. 2019

Échiquier océanique

La tête de flotte des Class40 de la Transat Jacques Vabre fait ce matin route au sud. Dans un bel ensemble, entre 2 et 3h du matin la nuit dernière, les duos ont en effet viré de bord, à la faveur de la bascule de vent attendue.

Ian et Adrien ont toujours un décalage, Ouest désormais, par rapport aux premiers. Pour l’instant, cela ne les avantage pas particulièrement, mais il est encore un peu tôt pour tirer toutes les conclusions de leur option. En effet, comme une grande majorité des Class40 a opté (plus tardivement que le duo Crédit Mutuel) pour un grand bord vers l’Ouest, la différence que Ian et Adrien comptaient créer est moindre que prévu, mais leur positionnement reste intéressant en vue de la prochaine dépression qui va arriver sur la flotte d’ici 48h environ.

En course au large, la stratégie s’apparente en effet souvent à une grande partie d’échecs océanique. Les marins anticipent leurs coups tactiques, en fonction de la météo, de leur potentiel technique et de leurs adversaires. Et, lorsqu’un « coup » est joué, il faut refaire une analyse du plan d’eau, de la concurrence, et se projeter sur le prochain.

A 9h ce matin, Ian et Adrien pointent en 7e position en maintenant leur décalage d’une trentaine de milles sur les premiers. Et ils sont à nouveau parmi les plus rapides du top ten…

News suivante

News on board