Retour Actualité |

Enfin du mouvement !

Après une Manche sans air, après une Bretagne qui sème la pagaille, il était grand temps de retrouver du mouvement ! La flotte des Class40 est désormais dans le sud du golfe de Gascogne, portée par un flux d’est pas bien nerveux, mais tout le monde se contente largement de la dizaine de nœuds du moment.

Après deux jours et demi de sauve-qui-peut au ralenti, les bateaux bougent à nouveau et, à bord, on peut enfin parler trajectoires, perspectives et stratégie. En ce jeudi matin, le premier tiers de la flotte est en train de se préparer à parer le cap Finisterre puis à glisser le long des côtes ibériques. Il y trouvera un vent de nord de près de 15 nœuds, de quoi soigner les vitesses moyennes. Jusqu’à quand ? Une autre dorsale anticyclonique traîne dans le nord-ouest de Madère. Il faudra se méfier de son comportement.

Les calmes bretons ont été cruels avec Ian Lipinski et Julien Pulvé, qui tiennent une des jolies moyennes du « gruppetto » (10,6 nœuds sur les 4 dernières heures). Les compères ont remonté une vingtaine de places en une journée. Les voici 14e, à 54 milles de la tête, à 47,3 milles du podium. Ce n’est pas gagné, mais rien n’est perdu : les habituels systèmes dépressionnaires du mois de novembre n’étant pas en place et les alizés restant faiblards, il va y avoir des coups à jouer !

News

Actualité |

Le sens du partage

Actualité |

Le programme de la saison 2023