Retour Actualité |

« Escape game » à Guernesey

Il s’en est passé, des choses, ce mercredi sur la 13e CIC Normandy Channel Race, et il va s’en passer bien plus en ce jeudi. Ian avait parfaitement posé le cadre hier : « On a fait un petit prologue de trois jours et, maintenant, la course va réellement commencer ». Hier, la tête de course est parvenue à la Grande Basse de Portsall, dans le nord-Finistère, la région des Abers. Et c’est un peu comme si, après avoir cavalé trois jours, les duos des Class40 étaient entrés dans une salle d’escape game où ils auraient à résoudre plusieurs énigmes pour en sortir. 

Corentin Douguet et Yoann Richomme n’ont pas dû faire preuve de beaucoup d’enthousiasme à leur arrivée. Les compères avaient manœuvré trois jours durant pour arracher 10 milles d’avance sur Crédit Mutuel (2e à Portsall) et les autres poursuivants… et bam, la pétole. Collés. 

En soirée, après avoir beaucoup manœuvré le long des côtes de la Bretagne nord, jusqu’à Lannion, trois bateaux sont retournés jouer au centre de la Manche : le Class40 Crédit Mutuel, a pointé en position de leader à plusieurs reprises durant la nuit, Inter Invest (Perrault – Bloch) et Quéguiner – Innoveo (Douguet – Richomme). Project Rescue Ocean (Tréhin – Denis) a poursuivi le long des côtes… et ce matin, les quatre Class40 se tiennent dans un mouchoir de poche alors que s’ouvre une nouvelle salle de jeux, entre les îles anglo-normandes, où les dévents, les bascules de marée et les courants constituent autant de casse-tête à résoudre. Avoir à laisser Guernesey à bâbord impose en effet de passer entre les îles, avant de remonter vers le nord pour enrouler le Cotentin. Une fois passé Cherbourg, les skippers viseront Caen-Ouistreham et la libération. On peut déjà parier sur des écarts minimes à l’arrivée ! 

News

Actualité |

Le programme de la saison 2023

Actualité |

Vidéo de l’arrivée