© Copyright 2019 Crédit Mutuel
retour Retour Actualité | Oct. 2019

La Transat Jacques Vabre vu par Ian et Adrien à J-25

La Transat Jacques Vabre promet des moments intenses sous les alizés et sous les tropiques. Décryptage du parcours par nos skippers !

Ian
Le parcours peut être découpé en 5 phases :
• la sortie de Manche
• la traversée du golfe de Gascogne
• les alizés portugais
• le pot au noir
• la descente le long des côtes brésiliennes

Il peut y avoir des conditions très dures et casse-bateau sur ce début de parcours : il faudra s’adapter.

Les deux premières phases sont paradoxalement à la fois celles que l’ont connaît le mieux et celles qui comportent le plus d’inconnus et de risques. Il peut y avoir des conditions très dures et casse-bateau sur ce début de parcours : il faudra s’adapter. La suite du parcours présente moins de surprises. Les schémas sont connus, et même si je n’ai jamais navigué encore dans le pot au noir, je n’ai aucune appréhension là-dessus.

Adrien
La grosse difficulté est effectivement la première partie entre le Havre et le Cap Finisterre. On sera dans des conditions automnales, avec potentiellement du vent fort, contraire, du froid, des nuits plus longues
que les jours dans des zones où le trafic maritime est intense. Ce début de course est toujours primordial.

Ensuite, du cap Finisterre aux îles du Cap Vert, nous devrions bénéficier de vents portants, avec des conditions météo clémentes. Du Cap Vert au pot au noir les conditions sont en général instables, mais les schémas sont connus et le gros du travail stratégique de la transat est fait.
En sortie de pot au noir et jusqu’au Brésil, c’est assez simple, mais il faudra rester attentifs à la gestion du matériel.

News suivante

News on board

commodo sit at ut tempus dapibus