© Copyright 2019 Crédit Mutuel
Retour Actualité | Sep. 2020

L’art du bon choix

Ian Lipinski et Julien Pulvé ont vécu un drôle de mercredi. A l’origine, le programme paraissait simple. Naviguer, mettre un peu de crème sur les mains pour récupérer de l’enchaînement des 28 virements de bord et autant de renvois de voile la veille au soir, récupérer, donner des nouvelles, monter vers Tuskar Rock. Et ce devait être tout.

La vérité du jour fut tout autre, et la liste d’actions à faire a, finalement, pris la forme d’une liste à la Prévert. S’arracher les cheveux en constatant la réalité du terrain, morcelé par d’imprévisibles zones sans vent ; multiplier les petits replacements pour exploiter le moindre souffle d’air ; s’enhardir à garder la position la plus au nord pour monter vers Tuskar Rock ; revisiter la stratégie après l’annonce de réduction du parcours par le comité de course ; accepter de se faire passer devant par Everial, plus dans le sud au moment d’éviter un dispositif de séparation du trafic ; passer deuxième au fameux Tuskar Rock en serrant les dents ; se convaincre que l’option osée d’amorcer la descente en passant par les côtes du Pays de Galles n’est pas si idiote ; tirer un grand bord vers le Pays de Galles en se rendant compte que l’option n’était vraiment pas idiote – quand bien même le bateau Crédit Mutuel fût le seul Class40 à y aller – dormir un peu à tour de rôle ; réaliser, en fin de nuit, que la longue glissade sur un bord, à moins de 7 nœuds, leur a permis de reprendre la tête.
Du boulot, des options audacieuses, des sueurs froides des coups payants à moyen terme… Oui, ce fut un bon gros mercredi. Ian Lipinski et Julien Pulvé ont déjà dessiné le plan de route du retour en Manche, avec la négociation des DST, la gestion du long train de cargos, des cailloux entre lesquels il faudra passer et des bancs d’algues dans lesquels, parfois, la quille vient s’empêtrer. Un joyeux programme. La morale ? Le Class40 Crédit Mutuel est un très bon bateau, qui sait très bien se comporter quand le vent est faible, mais il est aussi mené par deux sacrés marins !

News suivante

News on board

Phasellus id elementum elit. risus. pulvinar dictum ut facilisis dolor. libero