© Copyright 2019 Crédit Mutuel
retour Retour Actualité | Nov. 2019

Ne pas regarder derrière

Ian et Adrien sont entrés dans le Pot au Noir hier, en milieu de journée, leurs vitesses moyennes ont logiquement chuté, mais le duo Crédit Mutuel réussit pour le moment à glisser à une dizaine de nœuds, cap au sud pour tenter de sortir au plus vite de ce marasme météo.

La tête de flotte des Class40 devrait sortir de ce passage compliqué et sous haute tension d’ici environ 48h. D’ici là, Ian et Adrien vont s’armer de patience et faire progresser au mieux leur prototype, au grès des grains : « On ne regarde pas trop derrière, il faut progresser vers le sud au plus vite, ça ne dépend pas de nous, on reste calme, il reste un jour ou deux comme ça… », résumait Adrien à la vacation course de ce matin.

En sortie de Pot au Noir, ils basculeront dans l’hémisphère Sud : une grande première pour Ian ! Ce franchissement de l’Equateur est traditionnellement célébré par les marins, une sorte de bizutage, qu’Adrien va prendre soin de préparer…

La vacation complète d’Adrien, ce matin

« On est entrés dans le vif du sujet. Depuis 2 ou 3 heures, on est arrêté. Il y a eu quelques grains, hier, avec du vent sud-est, mais depuis tout à l’heure, le vent de sud est très faible.

On espère que ça ne va pas durer trop longtemps. Il faut rester proche de la route directe, faire le bord le plus rapprochant vers le sud.

Il y a pas mal de houle, le bateau est balloté, il faut trouver un bord où ça porte. C’est un changement d’ambiance radical, hier on cavalait à 15/20 nœuds et là je suis debout dans le bateau, ça ne bouge plus du tout. On attend le nouveau vent de sud-est pour redémarrer.

On a plus de boulot, plus de manœuvres, il faut s’adapter tout le temps aux grains. On attend les prochains nuages. On ne regarde pas trop derrière, il faut progresser vers le sud au plus vite, ça ne dépend pas de nous. On reste calme, il reste un jour ou deux comme ça. Quand tu vois que les IMOCA n’ont pas encore redémarré, ce n’est pas encourageant. Il faut que je prépare quelque chose pour le premier équateur de Ian, c’est important dans la vie d’un marin, j’ai encore un peu de temps pour y réfléchir ! »

News suivante

News on board

quis, luctus diam Praesent leo non id, elit.