Retour Actualité |

Paré pour les 1000 Milles des Sables !

Pour cette première course de la saison 2022, le ton est donné : place à la navigation en solitaire. Cette 1000 Milles des Sables offre un parcours exigeant à des skippers qui seront seuls à bord de leur Class40. L’épreuve sera d’ailleurs une course qualificative et donc un passage obligé pour des compétiteurs qui ont d’ores et déjà en ligne de mire la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, dont le départ sera donné en novembre prochain.

Breschi / Crédit Mutuel

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous rouvrons cette saison avec Ian Lipinski et son équipe. Cette saison, Ian va souvent naviguer en solitaire, exercice qu’il apprécie particulièrement et qu’il a préparé minutieusement. Dans cet effort, Ian sait qu’il peut compter sur le soutien de tous les élus mutualistes et collaborateurs de Crédit Mutuel Alliance Fédérale. La saison promet une nouvelle fois d’être haletante et nous souhaitons le meilleur pour cette première course à tous les formidables skippers engagés dans la Class40. » déclare Nicolas Théry, président de Crédit Mutuel Alliance Fédérale. 

Samedi 9 avril, Ian Lipinski s’élancera donc en solitaire depuis les Sables-d’Olonne, à la barre de son Class40 Crédit Mutuel. Depuis plusieurs semaines, Ian Lipinski se prépare à renouer avec cet exercice exigeant. À l’entraînement depuis mi-mars, le skipper révise ses gammes de soliste, souvent sous l’œil avisé de son team manager, Sébastien Picault, et d’Albane Seassau, membre de l’équipe technique. Au fil des sorties, Ian Lipinski a pu s’approprier à nouveau son bateau, appréhender les nouveaux réglages, retrouver les sensations de navigation, percevoir l’ampleur de la liste des choses à faire lorsqu’on est seul à bord. « Je retrouve le plaisir de naviguer en solitaire, c’est même une grosse motivation. J’aime me concentrer sur ces mille choses que j’ai à faire seul. J’ai hâte de savoir ce que ça donne en course ! »

Le poids de la qualification 

« Cette première course est aussi l’occasion de remplir nos obligations sportives : nous devons faire mille milles en course ou hors-course en solitaire. » ajoute Ian Lipinski. 

Pour autant, la course ne passera pas au second plan. « Il va y avoir de l’enjeu sportif, se réjouit le skipper de Crédit Mutuel. Nous allons voir de nouveaux bateaux qui sortent de chantier. Je pense que l’enjeu sera de se concentrer sur soi, et de naviguer le plus « propre » possible, sans faire d’erreur. Moi, en tous cas, je vais me concentrer sur ma conduite. » Optimisé il y a un an, et performant en vitesse pure, le Class40 Crédit Mutuel est plus fiable que jamais après les chantiers de l’hiver. Le skipper a travaillé dur sa condition physique. Pas de doute, ce tandem est prêt à faire des étincelles très vite !