© Copyright 2019 Crédit Mutuel
retour Retour Actualité | Nov. 2019

Première course, première victoire !

Ian Lipinski et Adrien Hardy ont coupé la ligne d’arrivée en grands vainqueurs à bord du Class40 Crédit Mutuel, ce jeudi à 5h36 (heure française) ! Un coup de maître pour le duo Lorientais qui signe là une première course engagée et maîtrisée.  Premiers mots à chaud de nos skippers.

Un an après le lancement de votre partenariat avec le Crédit Mutuel : c’est un superbe cadeau d’anniversaire ?

Ian : « C’est extraordinaire ! J’avoue que je ne réalise pas complètement encore ! Je suis vraiment content d’offrir cette victoire au Crédit Mutuel, c’est une belle récompense au regard de la confiance qu’ils m’ont accordée. Le projet était audacieux, ils se sont engagés en nous laissant carte blanche, je suis très heureux qu’ils en soient récompensés aujourd’hui ! »

Vous avez fait la course parfaite…

Ian : « Nous avons bien travaillé en stratégie la première semaine pour être en tête de flotte. C’était vraiment notre objectif parce que sur le papier, avant le départ, la 2e semaine ne nous était pas très favorable, avec des conditions météo pas idéales pour nous. Et en fait, ça s’est vraiment bien passé ! J’espérais une bagarre aux avant-postes, mais je ne pensais pas que nous allions partir devant comme nous l’avons fait. La dernière semaine a été moins intéressante : il n’y avait plus de stratégie, c’était du tout droit, au près en plus… »

Adrien : « Le départ s’est déroulé sans encombre, ce qui est primordial. La sortie de Manche s’est jouée dans du vent fort, ce qui nous convenait très bien. Nous avons ensuite été quasiment les seuls à partir au nord d’Ouessant pour aller chercher un positionnement Ouest. Cela n’a pas été aussi favorable que prévu, mais ce n’était pas pénalisant. Nous avons ensuite découvert le potentiel de vitesse du bateau… Nous étions bien placés et rapides : c’est parti par devant. »

Le bateau s’est-il révélé encore plus performant que prévu, surtout avec si peu de temps de préparation ? Avec un record de vitesse la clé e plus…

Ian : « J’ai vraiment retrouvé mes sensations de Mini ! Il accélère et ne ralentit plus… Il est ultra confort, très marin et il a été, malgré un timing très serré, extrêmement bien préparé. Nous n’avons absolument rien cassé. Et le record, là aussi c’est une belle récompense, pour le Crédit Mutuel et pour toute l’équipe : Pic, Pauline, David Leven, le chantier JPS, Rémi Aubrun… et David Raison bien sûr ! »

Adrien : « Nous ne nous attendions pas à ce que la différence de vitesse avec les autres bateaux récents soit si importante. Nous l’avons découvert entre les Canaries et le Cap Vert. Et, surtout, le bateau accélère tout en restant très confortable et peu exigeant sur les réglages ! Je n’avais jamais vécu ça. Il y a forcément encore beaucoup à apprendre, mais cela m’a paru assez simple. » 

Vous ne ramenez pas de job-list à votre équipe technique ?

Ian : « Le bateau est nickel, il est à 100% de son potentiel, il peut repartir tout de suite en transat ! »

Adrien : « C’est la toute première transat où je n’ai pas eu à sortir ma boite à outils ! Ca m’a presque manqué ! »

Et votre duo : là aussi, c‘était le couple idéal ? Ian : « Il n’y avait pas vraiment d’inconnu à ce niveau-là ! Adrien était le co-skipper parfait pour cette transat, j’ai beaucoup appris à ses côtés. Il va maintenant falloir que je m’entraine en solitaire pour la suite du programme. »

News suivante

News on board

odio accumsan ut elit. sed tempus libero quis, fringilla