Retour Actualité |

Top départ pour Ian Lipinski sur la 1000 Milles des Sables

Avec une journée de décalage en raison des mauvaises conditions météo qui ont sévi sur la façade atlantique vendredi, la flotte des 17 Class40 s’est élancée ce samedi à 14h40 depuis les Sables-d’Olonne, peu après les cinq trimarans Ocean Fifty engagés.

Après le coup de vent de vendredi – plus de quarante nœuds de sud-ouest – et la houle de plus de quatre mètres qui rendaient dangereuse la sortie du port, la météo s’est apaisée et le départ a pu être donné dans des conditions de sécurité satisfaisantes. 

Portés par un flux de nord-ouest de 10-12 nœuds et face à une houle de deux mètres, Ian Lipinski et ses rivaux ont renoué avec la course en solitaire. D’après Christian Dumard, le consultant météo de la course, la soirée qui mène de samedi à dimanche sera constellée de multiples… plaisirs, disons. Une fois éteinte la brise thermique du départ, les bateaux vont connaître des vents mous. Puis, avance Christian Dumard, « en deuxième partie de nuit, ils commenceront à bénéficier d’un flux de secteur sud-est qui les accompagnera jusqu’au nord des côtes espagnoles tout en se renforçant graduellement, avant de tourner au sud. Dès lors, ils se retrouveront au portant pour remonter en direction de l’Occidentale de Sein. La suite demeure, elle, très incertaine car pour l’heure, les modèles ne sont pas calés du tout ». 

Voilà qui promet quelques heures d’analyse météo à venir pour les skippers, qui auront eu finalement peu de temps pour préparer leur route, le parcours de la 1000 Milles des Sables ayant été modifié à deux reprises par souci de sécurité.

Les 17 skippers de Class40 et les cinq de trimarans Ocean Fifty entameront finalement les 1000 Milles des Sables par le plateau de Rochebonne avant, cette fois-ci, de descendre vers le sud jusqu’à un way-point au large de La Corogne via la bouée BXA à l’entrée de l’estuaire de la Gironde. Les flottes remonteront ensuite vers l’Occidentale de Sein avant de bifurquer vers une marque virtuelle qui sera située dans l’ouest du golfe de Gascogne avant le retour par le plateau de Rochebonne. Les premiers Class40 devraient rallier la ligne d’arrivée, dans la nuit de jeudi à vendredi, au plus tard vendredi matin.

Pour Ian Lipinski comme pour les autres engagés, la 1000 Milles des Sables revêt, outre un enjeu sportif, celui d’une course qualificative pour la Route du Rhum Destination Guadeloupe. Se battre pour la gagne sera une chose ; finir la course sera également très bien.

Pour suivre la course : bit.ly/carto1000milles