© Copyright 2019 Crédit Mutuel
Retour Actualité | Sep. 2020

Un dernier duel pour finir

A couteaux tirés !



Ian Lipinski et Julien Pulvé menaient toujours la Normandy Channel Race ce vendredi matin, à quelques heures de l’arrivée. Dans le vent de face, forcissant, le tandem de Crédit Mutuel résiste aux assauts de Valentin Gautier et Simon Koster. A 7 heures ce vendredi matin, 2 milles séparaient les deux bateaux, roue dans roue.


Décidément, la vie n’est jamais un long fleuve tranquille, sur la Normandy Channel Race. Depuis dimanche soir et le départ de Caen, Crédit Mutuel a toujours été très entouré, sur ce parcours de 1000 milles réduit en raison des vents faibles. Au mieux, l’espace de quelques heures, Crédit Mutuel a dû compter 5 milles d’avance sur son plus proche rival. Mais le parcours est ainsi dessiné qu’il favorise les mano a mano et sollicite l’esprit « bagarre de rue », ce qui n’est pas pour déplaire à Ian et Julien.


Hier, le duo a retrouvé la Manche et son cortège de pièges (trafic, bancs de sable, algues…). Il y a trouvé aussi un vent de face forcissant et une mer plus hachée, ainsi qu’un nouveau compagnon de route collant, mais collant… Sur la route directe vers Ouistreham, où patiente la ligne d’arrivée, Valentin Gautier et Simon Koster (Banque du Léman) jouent eux aussi de leur Class40 à étrave arrondie – et de leurs talents conjugués – pour prétendre à la victoire.

Depuis le milieu de nuit, les deux rivaux pointent l’étrave vers la ligne d’arrivée, située à une centaine de milles ce matin. Il y aura peu d’options à envisager, seulement des calages et la recherche de l’angle idéal au vent, pour un maximum de vitesse. L’arrivée, sans doute au couteau, se jouera pour un rien. Une habitude sur la Normandy Channel Race !

News suivante

News on board

nec libero. vulputate, Phasellus Praesent Aliquam adipiscing